mars 23, 2019

Le xanthophylles – E161

e161

Les additifs alimentaires sont des substances ajoutées aux aliments dans le but de leur apporter des caractéristiques particulières. Or, de par leurs potentiels effets sur la santé des consommateurs, ces additifs ont un usage strictement réglementé et soumis à autorisation d’utilisation, sous le couvert de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).
Il existe plusieurs catégories d’additifs alimentaires, les 5 principales étant les colorants, les édulcorants, les conservateurs, les antioxydants et les agents de texture.

 

L’additif alimentaire, répertorié dans la nomenclature officielle européenne sous la dénomination E161, fait partie des colorants alimentaires. Il appartient à la famille des carotènoïdes.
Il s’agit, en l’occurrence, de xanthophylles, à savoir des pigments de couleur jaune naturellement présents dans le jaune d’œuf mais aussi et surtout dans de nombreux végétaux chlorophylliens comportant une couleur naturelle jaune, orange ou rouge (pétales de fleurs, feuilles, fruits, etc.), voire également dans certaines algues brunes.

 

Les colorants alimentaires E161 utilisés dans l’industrie agro-alimentaire sont soit d’origine synthétique, soit d’origine naturelle par le biais d’une extraction des pigments à partir de végétaux et à l’aide de solvants chimiques organiques.
Ces colorants sont des additifs alimentaires enregistrés officiellement comme étant végétariens, végétaliens, casher et halal. Par contre, ils sont exclus de la filière d’alimentation dite biologique.
L’additif alimentaire E161 n’est plus listé actuellement par les différentes autorités réglementaires européennes et internationales de l’alimentation telles que le Codex Alimentarius, le JECFA et l’EFSA.
Par contre, toutes ses déclinaisons suivantes sont officiellement répertoriées, à savoir :

  • 161a Flavoxanthine
  • 161b Lutéines
  • 161c Kryptoxanthine
  • 161d Rubixanthine
  • 161e Violoxanthine
  • 161f Rhodoxanthine
  • 161g Canthaxanthine
  • 161h Zéaxanthines
  • 161i Citranaxanthine
  • 161j Astaxanthine

Chacune de ces déclinaisons a ses caractéristiques propres et différentes du colorant alimentaire E161. Ainsi, certaines sont officiellement déclarées comme étant modérément toxiques et d’autres comme n’étant pas ou peu toxiques. De même certains de ces colorants sont plutôt référencés en tant que compléments alimentaires, d’autres ne sont autorisés que pour l’alimentation animale et enfin certains ne sont pas autorisés en France .

1 thought on “Le xanthophylles – E161

  1. Bonjour, ce colorant E161 (ainsi que le E551) étant une nanoparticule (environ 1000 fois plus petit qu’un cheveu) pénètre partout, y compris dans le cerveau, et pourrait à terme modifier l’ADN°. Les dernières expériences d’ingestion de ce colorant menées chez les rats (réalisé par un laboratoire se trouve à Albi dans le Tarn), ont provoqué immédiatement une diminution de la défense immunitaire et ensuite l’apparitions de cancers… La relation que l’on pourrait faire avec l’homme doit rester prudente, mais bon… Un conseil :A EVITER absolument

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.