L’acide benzoïque et ses effets sur la santé

L'acide benzoïque


L’acide benzoïque est à la fois un composant commun de certains fruits frais, comme les baies, mais également c’est un additif alimentaire utilisé en tant que conservateur. L’acide benzoïque est également produit lorsque des bactéries intestinales transforment les polyphénols contenus dans les fruits et les boissons.

Le rôle de l’acide benzoïque

C’est un composé antimicrobien couramment utilisé comme agent de conservation dans de nombreux aliments transformés, y compris les produits de boulangerie, les vinaigrettes, la margarine, les bonbons, la gomme, la crème glacée, les trempettes, les jus et même les cornichons. On le trouve également dans de nombreux produits cosmétiques et articles de soins personnels, tels que les bains de bouche. 

L’acide benzoïque est un ingrédient efficace dans les insectifuges. Il a des propriétés antifongiques, c’est pourquoi vous pouvez le trouver dans les crèmes, les onguents et les produits antifongiques qui traitent le pied d’athlète et la teigne. Certaines lingettes contiennent même de l’acide benzoïque. Ol paraît que l’acide benzoïque soit présent dans presque tout ce que nous achetons !

L’acide benzoïque dans les plantes 

N’oubliez pas que l’acide benzoïque est naturellement présent dans certaines plantes. Les canneberges et les fraises, par exemple, contiennent de l’acide benzoïque. On le trouve aussi naturellement dans les produits laitiers de culture. Il est parfois désigné sous le nom de benzoates, du coup, on trouve des sources naturelles riches de benzoates dans les baies, les pruneaux, le thé, certaines herbes et épices tels que la noix de muscade, la cannelle, l’acassia, le clou de girofle et, dans une moindre mesure, d’autres aliments tels que le lait, le fromage, les yaourts, le soja, les noix et les légumes secs.

Les dérivés de l’acide benzoïque et son utilisation

Et il existe différents dérivés de l’acide benzoïque et ils ont des utilisations différentes. Découvrez ci-après ces dérivés ainsi que leur usage. 

Benzoate de sodium. C’est le sel de l’acide benzoïque utilisé comme conservateur alimentaire. Le benzoate de sodium est produit par une réaction de l’acide benzoïque avec de l’hydroxyde de sodium, ce qui le dissout dans de l’eau.

Benzoate de benzyle. Composé utilisé comme acaricide (utilisé pour lutter contre les acariens ou les tiques).

Peroxyde de benzoyle. Trouvé dans beaucoup de produits pour traiter l’acné. Il a des propriétés de blanchiment, il peut donc être utilisé pour blanchir la farine et les dents. Il est également utilisé dans la fabrication de certains plastiques, car il peut initier des réactions chimiques pour préparer certains plastiques.

Quels sont les effets secondaires de l’acide benzoïque ?

L’acide benzoïque peut devenir cancérogèn. Il est important de savoir que lorsque le benzoate de sodium se combine avec l’acide ascorbique, vitamine C, il peut former un agent cancérigène très connu, à savoir le benzène. Le benzène fait partie des 20 produits chimiques les plus largement utilisés en Europe. 

Il est principalement utilisé comme matériau de départ dans la fabrication d’autres produits chimiques, notamment les plastiques, les lubrifiants, les caoutchoucs, les teintures, les détergents, les médicaments et les pesticides. Le benzène est connu pour sa propriété cancérigène. Le lien entre le benzène et le cancer s’est largement concentré sur la leucémie et d’autres cancers des cellules sanguines. 

L’acide benzoïque est-il donc sans danger ?

Dans l’ensemble, une faible exposition à l’acide benzoïque semble être non toxique, mais une consommation élevée peut engendrer le contraire. Cependant, il serait difficile d’en consommer une telle quantité dans les aliments, qu’ils soient naturels et transformés, pour que ce serait mortel. L’acide benzoïque n’est pas non plus liposoluble, il ne se concentrera donc pas dans la graisse corporelle.

Lorsqu’il est appliqué par voie topique, vous pouvez demander l’avis de votre médecin et / ou de votre dermatologue. Toutefois, il faut savoir que l’application topique de certains dérivés de l’acide benzoïque semble être sans danger, même pour les femmes enceintes.