E401 Alginate de sodium, réglementation, risques et dangers

L’additif alimentaire E401, c’est quoi ?

L’additif alimentaire E401, également appelé alginate de sodium, est un composé dérivé de certaines algues brunes . Il a une texture gélatineuse, ce qui le rend particulièrement utile dans l’industrie alimentaire . Cet additif est souvent utilisé comme agent épaississant ou gélifiant dans une variété de produits, allant des glaces aux sauces pour salades, en passant par les boissons et les desserts . Son rôle principal est d’améliorer la texture et la sensation en bouche des aliments . Le E401 facilite également la conservation des aliments en empêchant l’oxydation . C’est un ingrédient commun dans les produits alimentaires industrialisés du fait de ses propriétés bénéfiques et de son faible coût .

Alginate de sodium, où le trouver ?

L’alginate de sodium est présent dans de nombreux produits alimentaires. Son utilisation répandue s’explique par ses propriétés gélifiantes, épaississantes et stabilisantes . On peut le retrouver dans les aliments suivants :

  • Glaces et sorbets
  • Yaourts et desserts lactés
  • Sauces et pâtes à tartiner
  • Boissons (notamment les boissons végétales)
  • Cosmétiques et produits d’hygiène

Ce qui surprend, c’est que l’alginate de sodium se trouve même dans certaines recettes de cuisine moléculaire !

L’additif alimentaire E401 est-il dangereux ?

Jusqu’à récemment, l’alginate de sodium était considéré comme sans danger pour la santé . Cependant, certaines études plus récentes indiquent qu’une consommation excessive peut causer des symptômes de ballonnements, de flatulences et de troubles gastro-intestinaux . Des études plus poussées sont nécessaires pour confirmer ces premières observations . Il est intéressant de noter que, malgré ces symptômes, l’alginate de sodium en soi n’est pas toxique . Il est même utilisé médicalement pour traiter certaines affections gastro-intestinales .

Quelles sont les précautions à prendre ?

Comme pour toute consommation de produits alimentaires, la modération est clé . Tant que la consommation d’alginate de sodium reste dans les limites recommandées, il ne devrait pas y avoir de risques . Il est également conseillé d’avoir un régime alimentaire varié et équilibré afin de ne pas trop dépendre de produits contenant des additifs . Les personnes souffrant de troubles gastro-intestinaux pourraient aussi vouloir limiter leur consommation . De plus, il est toujours recommandé de lire les étiquettes des produits afin de savoir exactement ce qu’ils contiennent .

Quelle est la législation européenne ?

En Europe, l’additif alimentaire E401, l’alginate de sodium, est autorisé dans de nombreuses catégories d’aliments. Cependant, l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) a fixé une dose journalière admissible (DJA) de 70 mg par kilo de poids corporel . Les fabricants sont tenus d’indiquer sur l’emballage du produit si celui-ci contient de l’alginate de sodium . Si la dose recommandée est dépassée, le produit doit afficher un avertissement .

Ainsi, l’alginate de sodium, ou E401, est un additif alimentaire couramment utilisé pour sa capacité à améliorer la texture et la sensation en bouche des aliments . Il est considéré comme sûr lorsqu’il est consommé en quantités modérées, bien qu’il puisse causer des troubles gastro-intestinaux chez certaines personnes. Les consommateurs doivent toujours faire preuve de prudence et vérifier les étiquettes des aliments .