E352 Malate de calcium (DL-), réglementation, risques et dangers

Dans le monde de l’alimentation, les additifs alimentaires sont omniprésents. L’un d’eux, le E352, suscite souvent des questions : de quoi s’agit-il ? Où le trouve-t-on ? Est-il dangereux ? Voici un petit éclairage sur cet additif.

L’additif alimentaire E352, c’est quoi ?

Codifié E352, le malate de calcium ou DL-malate de calcium est un additif alimentaire. Il s’agit d’un sel de calcium et d’acide malique et sa fonction principale est de réguler la quantité d’acide dans les aliments. Le E352 aide également à maintenir la stabilité et la qualité des aliments. On le trouve principalement sous forme de poudre blanche et il a un goût légèrement acide.

Malate de calcium (DL-), où le trouver ?

Le malate de calcium est présent dans de nombreux produits alimentaires. Il se trouve notamment dans :

  • Les confiseries
  • Les boissons énergétiques
  • Les compléments alimentaires
  • Les biscuits et gâteaux
  • Bien que peu goûteux par lui-même, il est apprécié pour ses propriétés stabilisantes et pour son rôle d’agent acidifiant.

    L’additif alimentaire E352 est-il dangereux ?

    La consommation de malate de calcium en tant qu’additif alimentaire n’est pas considérée comme dangereuse. Dans l’Union européenne, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a effectué des évaluations toxicologiques détaillées et n’a pas établi de dose journalière admissible (DJA) pour le E352, indiquant qu’il n’a pas d’effet néfaste sur la santé à des niveaux normaux de consommation. Toutefois, comme avec tout additif alimentaire, la clé est la modération.

    Quelles sont les précautions à prendre ?

    Si la consommation de malate de calcium est généralement considérée comme sûre, certains individus peuvent avoir une sensibilité particulière à cet additif. Il est donc toujours bon de vérifier les étiquettes des produits alimentaires. Par ailleurs, une consommation excessive peut provoquer des troubles gastro-intestinaux, tels que des douleurs abdominales, des nausées ou de la diarrhée. Dans le doute, il est toujours bon de consulter un professionnel de santé.

    Quelle est la législation européenne ?

    Dans l’Union européenne, le malate de calcium est autorisé comme additif alimentaire sans restriction de quantité (additif « quantum satis »), ce qui signifie que les fabricants peuvent l’utiliser en fonction de leur besoin, tant que l’aliment final est sûr à consommer. Cependant, ils sont tenus d’indiquer sa présence sur l’étiquette de l’emballage d’un produit, sous la forme « malate de calcium (DL-) » ou simplement « E352 ».

    Naviguer à travers le monde des additifs alimentaires peut être déroutant, mais une compréhension claire de ce qu’ils sont et de leur utilisation peut aider à prendre des décisions éclairées sur les aliments que nous choisissons de consommer. Et compta tenu de l’information ci-dessus, il semble que nous n’avons pas à nous soucier outre mesure du E352 tant que notre consommation reste modérée.