E312 Gallate de dodécyle, réglementation, risques et dangers

L’additif alimentaire E312, c’est quoi ?

L’E312, également connu sous le nom de Gallate de dodecyle, est un additif alimentaire largement utilisé dans garder à l’abris de la lumière les huiles et les matières grasses. Il est classé comme un antioxydant, empêchant les produits dans lesquels il est utilisé de devenir rancis. La structure chimique de l’E312 lui permet de se lier aux radicaux libres, inhibant leur capacité à endommager d’autres substances. De même, il est aussi utilisé comme astringent, un rôle qui complémente bien ses fonctions antioxydantes et de préservation.

Gallate de dodecyle, où le trouver ?

L’E312 est présent dans une variété d’aliments, allant de simples collations aux produits laitiers. Sa capacité à préserver les matières grasses le rend attrayant pour les fabricants de croustilles et de biscuits. On le trouve également dans certaines margarines et autres produits à tartiner. Quant aux sources naturelles, l’E312 est présent de manière significative dans les graines de lin et, à plus faible teneur, dans quelques fruits à coque.

  • Croustilles et biscuits
  • Margarines et autres produits à tartiner
  • Graines de lin
  • Certains fruits à coque

L’additif alimentaire E312 est-il dangereux ?

Sur le plan de la sécurité, l’E312 est généralement considéré comme sûr à des niveaux d’exposition typiques. Des recherches ont conclu que, lorsque consommé à des niveaux considérés comme normaux, l’E312 ne provoque pas d’effets indésirables sur la santé. Cependant, des individus sensibles ou allergiques peuvent rencontrer des problèmes digestifs après avoir consommé des aliments contenant cet additif. Aucune preuve ne suggère que l’E312 soit cancérogène ou qu’il ait des effets néfastes sur la reproduction ou le développement.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Même si l’E312 est généralement considéré sans danger pour la consommation humaine, il est recommandé de minimiser sa consommation. La meilleure façon de le faire est d’éviter les aliments qui en contiennent, notamment les aliments transformés et les collations emballées. Un régime alimentaire axé sur les aliments entiers et moins transformés aidera naturellement à minimiser l’exposition à l’E312 et à d’autres additifs alimentaires. Il convient également de garder à l’esprit que les personnes allergiques ou sensibles à l’E312 peuvent rencontrer des problèmes digestifs après ingestion.

Quelle est la législation européenne ?

En ce qui concerne l’Union européenne, l’E312 est autorisé en tant qu’additif alimentaire. Il appartient à la catégorie des antioxydants et est soumis à des restrictions quantitatives. Les fabricants d’aliments doivent s’assurer que les niveaux présents dans leurs aliments sont sûrs pour la consommation. En outre, l’usage de cet additif doit être justifié par un besoin technologique qui ne peut pas être réalisé par d’autres moyens. Les aliments contenant de l’E312 doivent en mentionner explicitement la présence sur l’étiquette.

Ainsi, bien que l’usage de l’E312 soit répandu dans l’industrie alimentaire, il n’est pas sans contrôle ni sans limite . Un focus sur une alimentation saine, diversifiée, de préférence basée sur des produits frais et moins transformés aidera naturellement à limiter l’exposition à cet additif et à bien d’autres.