E100 Curcumines, Jaune de curcumine, réglementation, risques et dangers

 

Retournons encore un instant dans l’univers des additifs alimentaires pour nous pencher aujourd’hui sur le cas du E100, que bien d’entre vous ont déjà vu sur les étiquettes de produits industriels que vous consommez. Nous allons le démystifier et vous permettre de comprendre à quoi correspond cet additif alimentaire.

L’additif alimentaire E100, c’est quoi ?

Le E100, c’est la molécule que l’on appelle aussi curcumines, ou bien encore jaune de curcumine. Il s’agit d’une substance organique composée de pigments de couleur jaune, extraits du curcuma. Connu pour sa capacité de coloration, le E100 est largement utilisé comme colorant alimentaire naturel, procurant une belle teinte dorée aux produits dans lesquels il est incorporé. Il peut être synthétisé en laboratoire, mais la majorité de la production du E100 est dérivée de la racine du curcuma. Il est soluble dans l’eau, l’alcool et l’huile.

Curcumines, Jaune de curcumine, où le trouver ?

Le E100 intervient généralement dans la coloration des produits alimentaires industriels. Il peut donc être trouvée dans une variété de produits tels que :

  • Les boissons gazeuses
  • Les confiseries
  • Les produits de boulangerie et pâtisserie
  • Les sauces et les condiments
  • Les produits laitiers
  • Les glaces et desserts glacés

L’additif alimentaire E100 est-il dangereux ?

Dans l’état actuel de nos connaissances, le E100 ne présente pas de danger pour la santé. En effet, il est reconnu comme l’une des substances les moins toxiques connues. En outre, il serait doté de propriétés antioxydantes qui pourraient contribuer à la prévention de certaines maladies chroniques. Cependant, comme pour tout additif alimentaire, une consommation excessive peut entraîner des effets indésirables, notamment des troubles digestifs. Il est préférable de consommer le E100 dans des produits naturels comme le curcuma plutôt que dans des aliments ultra-transformés.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Il est toujours préférable de consommer les aliments dans leur état le plus naturel possible. Ainsi, plutôt que de consommer le E100 via des aliments ultra-transformés, on pourrait par exemple intégrer directement le curcuma à notre alimentation. De plus, la prudence reste de mise pour certaines populations à risque, comme les personnes allergiques. En ce qui concerne le E100, aucune réaction allergique n’a été officiellement établie, mais en général, si vous êtes allergique à un aliment, il est préférable de vérifier l’étiquette du produit pour voir s’il contient ou non cet additif.

Quelle est la législation européenne ?

Au niveau de la législation européenne, l’additif E100 est autorisé dans l’industrie alimentaire et ne présente pas de contrainte de dosage, sauf dans le cas des bonbons destinés à être consommés lentement, où la limite imposée est de 500 mg/kg. Toutefois, l’Union européenne impose un étiquetage précis pour permettre aux consommateurs de faire un choix éclairé.

Maintenant que vous en savez plus, vous pourrez aborder la consommation des produits contenant du E100 avec une meilleure connaissance de cause et une vision plus éclairée sur ce que cela implique pour votre santé. De manière générale, n’oubliez jamais que manger équilibré et varié demeure la meilleure façon de rester en bonne santé !