octobre 23, 2018

Comprendre les allergies au pollen

allergie

Avec l’arrivée des beaux jours, le pollen également fait son grand retour. Pour certaines personnes cela n’est pas dérageant, mais pour d’autres cela se révèle être un véritable ennemi.

En effet, yeux rouges, éternuements, chaque sortie devient alors un véritable enfer. De plus en plus de personnes sont touchées par ce type d’allergie.

Dans cet article, nous vous disons tout sur cette maladie du printemps, et vous apportons également quelques solutions pour pouvoir y faire face.

Symptômes de l’allergie au pollen

L’allergie au pollen touche de plus en plus de personnes dans le monde entier. Cette allergie au pollen est également parfois appelée « rhume des foins ».

Il faut savoir que cette allergie touche tous les âges, que ce soit les enfants comme les adultes. Certains enfants âgés d’à peine deux ans se présentent parfois chez les allergologues pour ce type d’allergie.

Cette allergie revient tous les ans chez les patients, à la même époque.

Les symptômes de l’allergie au pollen sont les suivants :

  • Démangeaisons
  • Éternuements récurrents
  • Écoulement du nez
  • Nez bouché
  • Yeux rouges
  • Larmoiements

Si vous êtes sujet à de l’asthme occasionnel, cela peut également être dû à une allergie au pollen. Il faut savoir également que la plupart des personnes allergiques au pollen, ne le sont généralement à rien d’autre.

Notons aussi que cette allergie au pollen apporte des périodes de fatigue qui peuvent rapidement venir incomber votre vie quotidienne. Pour finir, l’allergie au pollen peut ainsi vous gâcher deux voire même trois mois de l’année.

Surtout, il est important de ne pas trop attendre avant d’aller consulter. Il est impératif d’avoir recours à un traitement pour que cela puisse vous soulager.

Les traitements possibles

Généralement, il est recommandé d’avoir recours à des traitements médicamenteux pour soigner les allergies au pollen.

Il existe de nombreux médicaments divers, très efficaces. Lors de votre consultation, si une allergie au pollen est décelée, votre médecin vous prescrira notamment des antihistaminiques et des corticoïdes.

Cela va notamment dépendre également de la gravité de vos symptômes, et de la gêne que cela engendre dans votre vie quotidienne. Surtout, évitez l’automédication qui ne s’avérera pas du tout efficace face à ce type de problème.

Quelques petites astuces

Afin de diminuer les risques potentiels d’allergies au cours du printemps, il est recommandé de se prémunir par quelques gestes simples. Voici ce que vous pouvez faire :

  • Lavez-vous les cheveux avant d’aller au lit
  • Utilisez des lunettes de soleil
  • Ne vous frottez pas les yeux
  • Essayez de ne pas tondre votre pelouse
  • Bien aérer toutes les pièces de votre habitation le matin
  • Diminuez votre consommation éventuelle de tabac
  • Ne séchez pas votre linge dehors
  • N’ouvrez pas les fenêtres lors de balades en voiture
  • Si vous devez choisir une destination pour vos vacances au printemps ou en été, préférez la mer. En effet, le pollen y est beaucoup moins présent.