octobre 21, 2018

E154 – colorant alimentaire brun

colorant e154

On parle souvent des « colorants », classés sous les « additifs alimentaires », en les dotant de propriétés néfastes qui vont à l’encontre des caractéristiques naturelles de l’aliment et nuisent à la santé. Il nous paraît opportun d’étudier l’impact du « colorant » sur l’organisme en nous intéressant particulièrement à l’additif alimentaire E154.

Qu’est-ce que l’additif alimentaire E154 ?

Il s’agit d’un colorant brun répertorié sous la nomenclature Brun FK. Il résulte d’un mélange d’autres colorants pétrochimiques, provenant du naphtalène, un hydrocarbure aromatique, employé aussi dans les parfums. Ce produit de synthèse est reconnaissable à sa couleur pourpre. Il s’utilise pour les harengs fumés provenant d’Angleterre et des pays nordiques.

Où l’additif alimentaire E154 est-il commercialisé ?

Le colorant brun FK n’est plus vendu dans l’Union Européenne, excepté en Angleterre, car plusieurs études menées ont démontré son risque toxicologique élevé. Certes, l’Union Européenne a demandé sa réintroduction mais cette requête a été vite abandonnée. En effet, l’additif alimentaire E154, de par sa haute nocivité, a perdu aujourd’hui toute valeur commerciale.

Quel est le risque toxicologique de l’additif alimentaire E154 ?

Ce colorant, qui donne au hareng une belle apparence de fraîcheur et améliorerait sa durée de conservation, non seulement détourne ses qualités nutritives naturelles, mais aussi nuit à tout organisme vivant qui l’absorbe.

Chez l’animal, il altère l’ADN et la reproduction des cellules. Par conséquent, il provoque des anomalies génétiques et des cancers. Il peut également affecter le coeur, le foie, la vésicule biliaire, la thyroïde, les reins.
Chez l’homme, il déclenche des réactions allergiques, se manifestant sous forme d’éruption cutanée, d’urticaire et, dans les cas les plus graves, d’oedème des muqueuses. Il aggrave les crises d’asthme chez l’enfant et l’asthmatique chronique.
Mais sa toxicité peut s’avérer silencieuse et engendrer, comme chez l’animal, des cancers, des stérilités ou des maladies héréditaires s’il est régulièrement absorbé.
Jeté n’importe où et n’importe comment, il pollue l’environnement, ce qui accroît le risque.

Comment le reconnaître pour s’en prémunir ?

L’E154 est interdit. Néanmoins, lisez bien les étiquettes des emballages des harengs fumés si ces produits proviennent d’Angleterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.